Pour les employeurs, les jeunes utilisent mal l'informatique

Publié le par Christine Merlin

16.12.09 - 18:20 : RTBF INFOS

Les jeunes n’ont pas de difficultés d’accès aux nouvelles technologies de l'information et de la communication(TIC et NTIC), par contre l’usage qu’ils en font ne correspond pas aux attentes des employeurs, dit une étude de la Fondation Travail-Université (FTU).

Selon l'étude, peu de jeunes de 16 à 25 ans n'ont actuellement pas d'accès à internet. En termes d'accessibilité, on dénombre très peu de jeunes "totalement off-line". La fracture numérique dite de premier degré semble ainsi se résorber d'année en année.

Il y a cependant un décalage profond entre les expériences numériques des jeunes et les attentes de la société à leur égard en matière d'usage des "TIC" dans la sphère socio-économique. Les utilisations les plus répandues chez les jeunes concernent les sites de socialisation, la musique ou encore l'"online gaming", alors que l'usage attendu du monde professionnel et des autorités concerne davantage la connaissance des programmes de base et l'apprentissage en ligne. Le phénomène, appelé fracture numérique de second degré, concerne un nombre important de jeunes, tous milieux sociaux confondus.

"Ce constat est préoccupant, étant donné que ce décalage peut être source de problème d'insertion socio-économique des jeunes dans la société", explique le secrétaire d'Etat à la lutte contre la pauvreté et à l'intégration sociale, Philippe Courard, qui consacrera en 2010 un budget de 2 millions d'euros pour lutter contre la fracture numérique.

Belga

Commenter cet article